Figueras, 1er février 2018, j3

Nous savons dès notre arrivée à Figueres que nous ne resterons pas longtemps. En effet, les grandes villes avec Titi sont compliquées, de plus nous savons précisément ce que nous venons faire ici, un seul objectif, le musée Dali.

Nous trouvons un parking à 10 min à pied du centre de la ville où nous passons la nuit mais nous sommes si proche du centre que dès le lendemain matin nous nous renseignons au 1er commerce venu si nous n’allons pas gêner, apparemment non alors nous sommes rassurés et pouvons visiter Figueras en attendant notre « tour » pour la visite du musée.

Le temps n’est pas avec nous alors nous prenons l’option salon de thé pour faire une pause et faire les devoirs du jour qui consisteront à écrire notre sortie à Carcassonne pour les élèves de l’école de Limas. Une fois les textes rédigés; les découpages faits, E-ticket en poche nous nous rendons à 13h pour la visite.

Maman est trop contente!! Dali est son peintre préféré et elle trop heureuse de le faire découvrir à toute la famille.Les enfants n’ont certainement pas conscience des techniques et de la grandeur des oeuvres mais ils semblent intéressés et c’est l’essentiel, leur donner une ouverture artistique.

Après cette magnifique visite hors du temps, retour à Titi et direction Barcelone. En route nous commençons à programmer les visites à Barcelone et une certitude semble se dessiner, les activités en villes sont très vite onéreuses et loin de ce que nous souhaitons réellement à savoir être au contact de la population. De plus nous venons de nous apercevoir que dans l’enthousiasme et la précipitation nous oublions de prendre des photos lors de certaines activités ou certains moments. Nous savons que l’apprentissage du voyage sera long…

Filtrer les articles