La vie dans Titi

 

J ‘imagine que beaucoup se demande comment on peux vivre volontairement dans un si petit espace et avec autant de contraintes ???

 

Quel petit espace ?
Quelles contraintes ?
Choisir c ‘est déjà accepter ce qui entoure tes choix .

 

Donc oui l’espace est réduit dans TItI mais  il est encore trop grand semble t -il car les enfants sont toujours le plus prêts possible de nous .
Et c est exactement ce que nous voulions , que la famille soit liée et se créé des souvenirs communs et uniques .
Les enfants recommencent à jouer et à jouer ensemble à des jeux simples .
Nous arrivons nous aussi à jouer à des jeux de sociétés avec eux .Enfin surtout papa quand je travaille de nuit car même si je combat ma répulsion pour les jeux de société je n ‘en suis qu’au début .
Car oui nous n’avons pas la télé et nous limitons les jeux vidéos ou écrans en général .
Mais le sevrage est plutôt facile …les enfants retrouve le goût de la lecture et de la musique .

 

Vous allez me dire que nous édulcorons notre quotidien ….
Mais non ,chaque chose peux paraître une contrainte mais du moment ou tu acceptes les règles du jeux tu es proche de la victoire .
Et surtout voir en peu de temps le changement d’attitude et les prises de consciences des enfants est la plus belle victoire .

 

 

Alors oui ,

 

[  ]Chaque chose a sa place et chaque chose à sa place ….
[  ]corvée de vaisselle 3 fois par jour pour toute la famille
[  ]pas de stockage alimentaire ( ça c est encore à travailler )
[  ]l’eau est sacrée et pas inépuisable
[  ]l’électricité est vitale
[  ]la propreté est une obligation pour ne pas que Titi se dégrade.Le  ménage est quotidien voir plusieurs fois par jour mais comme le rangement c est devenu un geste naturel et quotidien et surtout très rapide dans un petit espace
[  ]la recharge d’eau n’est plus un défi mais un rendez vous chaque quinzaine
[  ]le bois de chauffage est un moment pour se balader et découvrir notre région
[  ]la météo a de moins en moins d ‘impact sur notre quotidien .Il pleut , mais bien couverts la pluie n’ a jamais fait fondre quelqu’un .Les promenades automnales sont moins longues mais restent un plaisir .
[  ]les transformations d’espace de vie en chambre ou en coin de vie ,chacun a trouvé son rôle .

 

Je ne dis pas que certains jours ne sont pas plus dur physiquement mais nous avons conscience des conséquences de chaque chose sur notre lieu de vie et sa pérennité donc nous faisant tous nos rituels en pleine conscience nous sommes aussi capable de dire :

 

On anticipe le remplissage d’eau qui nous prend beaucoup de temps et d’énergie car les prochains jours sont trop charger  »

 

On reste en mode « nuit  » et nous adaptons nos activités intérieures car nous savons que nous que nous avons besoin de temps de repos  ou que nous ne serons pas beaucoup à l’intérieur les prochains jours .

 

Est ce cela le début du lâcher prise ?

 

La seule chose qui ne dépend pas de nous est le temps et surtout les risques liées à ce dernier .
Et la question actuelle est de savoir si nous allons pouvoir passer l’hiver dans notre maison sur roues ou si nous allons devoir anticiper le départ et suivre le soleil .

Filtrer les articles